BNT english

entêtes cell2

Territoire de l'Acadie des terres et forêtsPlusieurs facteurs ont contribué au développement de la communauté de l'Acadie des terres et forêts.

Les Acadiens et les Acadiennes proviennent tous de l’Europe. Après le premier voyage intercontinental vers l’Amérique et avant la déportation, la population était concentrée dans les environs de l’Acadie coloniale, soit la Nouvelle-Écosse actuelle.

Le Grand Dérangement en 1755 provoque la dispersion de ce peuple, ainsi que les déportations successives. Les Acadiens se retrouvent ensuite partout sur la planète.

L’arrivée des Acadiens au Madawaska date de 1785. Il est facile de séparer les 3 emplacements majeurs et d'expliquer d’où vient leur population acadienne.

La guerre d’indépendance américaine provoque la montée vers le Nord des Loyalistes, qui vont ensuite déloger la population acadienne pour la faire migrer vers les lieux qu’elle occupe aujourd’hui.

Plusieurs Loyalistes arrivent en Nouvelle-Écosse : la population double. En 1875, le Nouveau-Brunswick est créé. L’année suivante, plusieurs Acadiens, notamment ceux de Sainte-Anne-des-Pays-Bas et de la région de Kennebecasis, migrent vers le nord-est et d’autres vont vers le Madawaska, en remontant la rivière St-Jean. Le Maine est devenu un état en 1820.

Cet évènement a joué un grand rôle dans la genèse de l’Acadie moderne et sa localisation. L’arrivée des Loyalistes et la création du Nouveau-Brunswick sont liés à la création de Saint-Basile, village qui est désigné comme le berceau du Madawaska. Ensuite, la population acadienne s’établira dans les régions avoisinantes.

L'établissement des frontières

Il faut garder en tête que la frontière entre le Maine et le Nord-Ouest du Nouveau-Brunswick est tracée définitivement en 1842 lors de a signature du traité Webster-Ashburton. Il faut dire que ce territoire était déjà occupé par les Malécites: ils vivaient autour du fleuve St-Laurent, d’une rive à l’autre, touchant les populations des deux provinces et du Maine actuel.

Ce peuple habitait près des ressources naturelles. On peut appliquer le même raisonnement pour les Acadiens, qui se retrouvent à plusieurs lieux à cause des ressources, notamment le bois et les cours d’eau, en plus de rechercher la paix, évidemment. Le croisement des 2 populations dans l’histoire ne surprend donc pas.

En ce qui concerne le Témiscouata ou le Témis, beaucoup de colons provenant de l’Acadie y arrivent grâce à la poste et au gouverneur du Québec. En effet, des Acadiens arrivent au nord pour entretenir la route du Portage, qui a été construite dans le but d’améliorer le système postal.

Des terres du Madawaska sont offertes pour favoriser cette colonisation, sans oublier l’exploitation forestière et la construction du chemin de fer. Il faut aussi comprendre que certains Acadiens ont fui vers le lac Témiscouata après la déportation. Certains y restent, d’autres atteignent Cacouna et d’autres s’arrêtent au Kamouraska. On remarque même à ce jour une grande concentration de personnes d’origine acadienne dans ces régions.

Par ailleurs, d'autres Acadiens se rendent aux États-Unis, soit pour échapper à la déportation, à la suite de l’obtention de terres ou par simple migration à la recherche de meilleures conditions de vie, le Maine s’est peuplé d’Acadiens. Les facteurs de colonisation se répètent pour les 3 secteurs qui forment l’Acadie des Terres et Forêts.

L'économie, la guerre et les frontières

L’économie, la guerre et les frontières jouent un grand rôle dans le développement social, économique et politique des régions que l’on connaît aujourd’hui.

Les ressources forestières attirent les entrepreneurs américains et facilitent la croissance de la population du Maine. De surcroît, il faut mentionner à nouveau le traité Webster-Ashburton, car il a créé deux territoires distincts. Cela bouleverse les liens existants et dorénavant, 2 populations acadiennes vivent sous deux juridictions politiques.

Le fleuve St-Jean et le lac Beau délimitent les frontières entre le Maine et les provinces canadiennes : une perte pour les habitants de la région, qui voient leur peuple et leur ville natale séparés sous leurs yeux.

 

      



Copyright © 2015 Réussir ici! - Tous droits réservés